La Pensée Sauvage - Résidence d'écrivain

Charte de la Pensée sauvage

Missions de la Pensée sauvage

• Placer l’écriture contemporaine au cœur des activités de la Pensée sauvage
• Accueillir des auteurs en résidence
• Proposer à un large public une offre variée de manifestations culturelles
• Rendre intelligible l’existence de la résidence et le travail de l’auteur en résidence
• Coordonner ses actions culturelles avec l’actualité et d’autres structures régionales (réseau BDP, musées, théâtres, écoles d’art, etc…)

Objectifs de l’action culturelle de la Pensée sauvage

• organiser une programmation d’actions culturelles variées avec une projection d’un à deux ans
• communiquer sur la programmation, via un site Internet, des documents papiers, par voie de presse…
• participer aux programmes territoriaux, nationaux, européens : Festivals, salons etc.
• créer des liens avec les autres résidences d’écrivains ou artistiques en France et à l’étranger.
• Développer les partenariats avec d’autres structures, en concevant des projets en commun.
• Développer l’action pédagogique sous toute ses formes (ateliers à la résidence et en dehors, lectures, accueil du public…)

Publics

L’action de la Pensée sauvage doit tenir compte de l’actualité culturelle, économique et sociale. De son ancrage en zone rurale. Elle doit toucher un public le plus large possible par la qualité de ses projets, par la proximité qu’elle entretient avec les habitants du village, du canton et par son aptitude à communiquer.

La Pensée Sauvage

La pensée sauvage est une association de droit français 1901. Fondée en 2006 par Olivier Dautrey (ancien pensionnaire de la Comédie française), elle a pour but l’accueil d’écrivains en résidence ainsi que la valorisation de la lecture et de l’écriture. Elle réunit des écrivains, des libraires, des bibliothécaires et autres acteurs culturels pour mettre en œuvre l’accueil, la création et l’enseignement d’activités littéraires, artistiques et artisanales en milieu rural, ainsi que la promotion de ce milieu.